La flotte de l’école Alpes ULM comporte 4 appareils :

Multiaxes Savannah

Ailes hautes, entièrement construit en aluminium, c’est appareil école par excellence.

Modifié pour l’adapter à notre environnement montagne, la vivacité de ses commandes en fait un appareil démonstratif idéal pour débuter une formation.

  • La machine école est suréquipée pour une formation la plus complète possible : radiocommunication, radionavigation, transpondeur, GPS, applications Smartphone et Tablette (GPS, météo, cartes et téléphone en vol…)
  • Biplace STOL (short take off & landing), il s’agit d’un montage Usine ICP (fabrication ISO 9001).
  • Doté d’un moteur Rotax de 100 CV, la cabine est chauffée pour l’hiver.
  • Sa plage de vitesse est très large de 45 à 210 km/h.
  • Enfin c’est l’appareil lui-même qui est équipé d’un parachute de secours !

Multiaxes SportStar

Ailes basses,à l’origine plutôt destiné au voyage, ses caractéristiques techniques offrent une alternative au Savannah pour le perfectionnement autant que pour la formation initiale. Très utilisé dans son pays d’origine comme remorqueur, sa bulle permet une visibilité exceptionnelle sur 360° très appréciée en pilotage de montagne.

  • Glass cockpit à l’instar des avions de ligne NG (new génération), les instruments de vol et de surveillance des paramètres moteurs sont regroupés sur un grand écran pour une lisibilité optimale. Bien entendu, radio, transpondeur, GPS, complètent cet ensemble
  • Très agréable aux commandes, particulièrement confortable ; c’est un biplace de voyage et d’école.
  • Il a été le premier LSA (light sport aicraft) au monde reconnu par la FAA (fédéral aviation administration) aux USA. Très populaires dans les écoles américaines et australiennes, son petit frère le Team Eurostar est également très diffusé en Europe.
  • Doté d’un moteur Rotax de 100 CV, la cabine est chauffée pour l’hiver.
  • Sa plage de vitesse est très large de 65 à 270 km/h.
  • Enfin l’appareil lui-même est équipé d’un parachute de secours !

Autogire MTO Sport

Machine encore méconnue, mystérieuse, surprenante avec un domaine de vol étendu. Elle repose sur un fonctionnement d’une simplicité extrême et donc d’une fiabilité certaine. Pour un pilote, s’affranchir des contraintes de symétrie du vol et de vitesse de décrochage constitue une véritable révélation autant qu’une libération dans le plaisir du pilotage.

L’autogire est un aéronef qui, en apparence, ressemble à un hélicoptère ; pourtant les différences sont notables.

Ainsi le rotor n’est pas entraîné durant le vol, donc pas de couple moteur et donc pas de RAC (rotor anti couple – « la queue des hélicos » hautement sensible d’un point de vue mécanique et très complexe à piloter). Le vent relatif  du rotor est toujours de bas en haut, permettant un quasi arrêt dans le plan horizontal et une descente quasi verticale. Il est inverse sur le rotor d’un hélicoptère !  Le pas des pales est fixe en autogire, les commandes agissent simplement par effets pendulaire et aérodynamique sur une tête rotor mobile sur deux axes. La tête rotor d’un hélicoptère est hautement complexe pour permettre la combinaison de deux commandes le cyclique et le collectif agissant sur le pas des pales en même temps que se fait l’entrainement du rotor lui même dont les variations de couples moteurs doivent être compensées par le RAC via la BTP (boite de transfert principale) et les commandes de palonniers !!!… Enfin d’un point de vue mécanique de vol, l’autogire est stable par nature au même titre qu’un avion permettant de lâcher les commandes.

Autogire M24 Orion

Autogire M24 Orion

Cet autogire fabriqué par le leader historique, Magni,  fut le 1er en 2008 à proposer une machine de série fermée, côte à côte, qui connut immédiatement un franc succès.

  • Confortable en navigation pour déplier une carte, il est aussi doté d’un chauffage pour l’hiver ou l’altitude.
  • Il dispose également pour l’été de ventilations efficaces et pour les grosses chaleurs, il est possible d’enlever l’une ou l’autre porte, voire les deux.
  • La convivialité d’une machine côte à côte le rend très agréable pour le vol à deux et l’instruction.
  • L’ espace accru au tableau de bord lui permet de disposer d’un équipement des plus complet (radio, transpondeur, GPS et flydat).
  • Plusieurs coffres et sacoches sont disponibles pour l’emport de bagages.
  • A découvrir assurément…